galerie les Chantiers Boite Noire

expositions

Jimmy Richer

La timidité des cimes

du 18.02.2016 au 19.03.2016

 

 
 

 

 

La timidité des cimes 

 

La timidité est en botanique un phénomène par lequel certains arbres maintiennent entre eux une certaine distance, appelée « timidité des cimes ». Ce comportement pourrait être interprété comme une perte d’espace potentiellement utilisable par l’arbre, mais aussi comme un moyen de laisser la lumière mieux pénétrer la forêt.

Ceci est une histoire d’écarts. Un écart entre les cimes, des œuvres, des bibelots, des strates, des curseurs, des dates, les racines. L’appréhension d’une mythologie à travers ses produits dérivés. Ici, la timidité des cimes est une histoire d’écart entre la canopée et ses racines : un espace tangible fait d’un millier de strates, se dévoilant comme une série d’histoires écrites avec de l’eau sur du sable.

Avec la participation de Pauline Fondevila ainsi que celle de Nicolas Aguirre, Pauline Berman, Elisa Bleez, Géraldine Goyet, Marine Grabiel, Maxime Iangaev, Marion Lisch, Julie Malbos, Martin Navoret, Élise Rougé, Léa Sanchez, Laurent Soula, Lucie Techer, Valentine Zivanovic, alors élèves à l’Ecole supérieure des beaux-arts de Montpellier Méditerranée Métropole.