galerie les Chantiers Boite Noire

expositions

Carmelo Zagari

Carmelo Zagari | Rêve de singe

du 14.01.2011 au 12.03.2011

 

 

 

 

Rêves de singe

 

Pour Carmelo Zagari, la peinture – l’œuvre d’art – est non seulement le miroir de la connaissance mais aussi celui de la conscience. Sa peinture nous présente une image du monde, elle nous raconte comment fonctionne ce monde, quel est le regard de l’artiste. Chez Zagari, le tableau est une composition, présentant une multitude d’unités, dispersées comme des signes isolés et distincts.

Ainsi il crée l’impression d’être narratif, de nous raconter un récit cohérent…

Pourtant les objets sont isolés dans leur communication avec les autres, ils veulent communiquer tout en restant conscients de leur position isolée dans le monde.

Le monde se mue en une multitude de signes, débordant d’intensité.

   L’artiste puise les images de ses peintures dans le répertoire des Vanités et des cultures populaires.

Des masques vénitiens et des têtes de mort dialoguent avec des clowns, des loups, des canards ou encore des hybrides au milieu de couleurs vives. Si le masque et le crâne symbolisent le monde des apparences et la condition mortelle de l'homme, le pessimisme judéo-chrétien qui leur est communément associé s'éclipse en faveur d'un optimisme païen.

  Tout comme dans les carnavals d'Amérique latine, la mort et les apparences ne sont pas rejetées en raison de la terreur que suscite la première ou de la supposée fausseté de la seconde, mais intégrées à la vie en tant que devenir perpétuel: nulle essence n'est à chercher derrière les phénomènes, la vérité se confond avec l'apparence.

De même, Carmelo Zagari ne se lamente pas sur un monde scindé entre vrai et faux, mort et vie, mais le célèbre en tant que succession permanente d'apparences, de disparitions et de renaissances. Ses œuvres accueillent un temps à la fois cyclique et immémorial.

 

Expositions :

UMC & Radboud Universiteit Nijmengen, Pays-Bas, 2011

Galerie Cortex Athletico, Bordeaux , 2010

Galerie Benoît Lecarpentier Paris / Bart Sordet Zagari, 2010

 FIAC, Galerie Florence Loewy, Paris, 2009