galerie les Chantiers Boite Noire

expositions

Pierre Molinier

Pierre Molinier

du 18.10.2012 au 10.11.2012

 

 
 

 

 

Pierre Molinier

 

Décédé en 1976, Pierre Molinier est un inconnu de notoriété mondiale. Pas un livre, pas une exposition sur le corps, la confusion des genres et les dérives du sexe où ne figure quelque oeuvre de celui dont André Breton saluait le "génie" dans un texte mémorable de 1956.
Son travail reste pourtant peu accessible : certains tableaux n’ont jamais été montrés et seul un maigre corpus de 160 tirages a été publié. Or, les archives du peintre ont permis de mettre à jour un ensemble beaucoup plus important : nombreuses épreuves de travail en vue de photomontages définitifs, tirages d’étape offerts aux amis, mais aussi carnets intimes, notes et courriers personnels. Des liens précis apparaissent entre peinture, photographie et existence scandaleuse. Le mythe, soigneusement élaboré par l’artiste, commence alors à s’effriter devant la réalité de l’œuvre.
C’est en transgressant, non sans humour, la frontière entre masculin et féminin que Pierre Molinier élabore une œuvre fétichiste, hantée de créatures sophistiquées, aux jambes gainées de résille et aux visages de poupées auxquelles il prête le plus souvent son propre corps. L’androgyne fusionnant en lui les deux sexes, « Il proclame la possibilité d’être à la fois et dans le même temps le Même et l’Autre ». Cette vision de la sexualité a parfois suscité l’embarras. Le travail de photomontage de Pierre Molinier, intensément autobiographique et impudique, est l’emblème d’un « art de l’attitude » adopté par les artistes qui, avec le langage de leur propre corps, entreprennent la dissolution des genres...


Portraitiste, Bruno Geslin est un metteur en scène qui travaille sur les détails pour révéler l'intériorité de ses personnages. Artiste inscrit dans l'ère numérique, il participe à la création de séquences filmées pour de nombreux spectacles et réalise des photographies directement inspirées par les spectacles qu’il met en scène. Notamment, Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée... inspiré de l’œuvre de Pierre Molinier. Passionné par l'Amérique latine, il part en résidence de travail pendant deux ans à la villa Esperanza au Brésil et collabore avec de nombreux artistes sud-américains, notamment avec l'Argentin Marcial di Fonzo Bo sur la mise en scène de 'Eva Peron' de Copi en 2001. Ce spectacle est présenté en tournée au Chili, au Venezuela, en Suisse, en Espagne et en France et confère à l'artiste une reconnaissance internationale.
En 2004, Bruno Geslin se concentre de nouveau sur la vie tumultueuse d'une célébrité et réalise sa première mise en scène d'après l'oeuvre photographique de Pierre Molinier, avec le spectacle 'Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée'.
Entre cinéma et théâtre, l'artiste Bruno Geslin rompt avec les conceptions traditionnelles de la scène française.
Une exposition réalisée, grâce au prêt généreux du FRAC Aquitaine, Bordeaux et l’aimable collaboration de Jean-Luc Mercié, en partenariat avec Le Théâtre des 13 vents et Bruno Geslin dans le cadre des représentations de Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée... inspiré de l’œuvre de Pierre Molinier.

 

Textes librement empruntés à Jean-Luc Mercié et Bruno Geslin